Thérapie guérison

Thérapie guérison

Thérapie guérison.

• Il existe toutes sortes de thérapeutes : les énergéticiens, les médiums, les guérisseurs, les chamanes, les acupuncteurs, la médecine chinoise, l’alchimie etc…….

Mais c’est quoi tout ça ? C’est quoi tout ce monde ? 

• On te demande de l’argent pour aller travailler ton mieux être, OK 🤔 Mais lorsque je suis allée voir un psy il n’a rien pu faire pour moi. Pourquoi ? Comment ces gens-là pourraient-ils faire quelque chose pour ma santé ?

De toute façon je n’ai pas d’argent pour ça.

• Après mûre réflexion, je décide de m’en remettre au minimum vital en éliminant toutes les dépenses inutiles : les sorties à répétition, les fringues, la déco d’intérieur, quel business !

Toute cette consommation m’enferme dans mon petit confort. Par la force des choses j’ai réduit les longs circuit de consommation. Je viens de la grande distribution alors plus envie de faire des achats inutiles, plus envie de me nourrir n’importe comment, plus envie de consommer.

• Je vais sortir de ma zone de confort et ça va me faire mal, je le sens ! Mais ce n’est pas grave.

• Je suis face à l’inconnu, j’ai super peur, j’angoisse de dingue de pas savoir où je vais, mais dans l’absolu il faut que je m’occupe impérativement de moi. Y’a URGENCE ! 

• Par hasard (même s’il n’y a pas de hasard) la vie met sur mon chemin des thérapeutes, des guérisseurs, des magnétiseurs, des énergéticiens, etc….  Chacun à sa façon parvient à épurer, nettoyer ce que j’ai en moi pour me permettre de me comprendre.
Au début je me dis: « mais cet énergéticien là, il m’a rien fait, c’est du pipi de CHAT, quoi » ! 

Et puis on me dit :

« si tu commences, pas de retour en arrière possible ». 🤔
… Hop, hop, hop, je vais prendre un temps de réflexion. Mais mon corps parle trop, je n’ai pas le choix, les médecins ne peuvent rien pour moi. Y’a vraiment URGENCE ! 

• Alors bon, ok on y va….. Je continue par la médecine dite « douce ». Tu parles, ça fait mal, je lâche toutes sortes d’émotions sans rien y comprendre ! Je vis un enfer par moments, je me retrouve face à mes propres démons cachés par tant d’illusions.

• Chaque personne sur ma route a pu m’apporter énormément. Je remercie tous ces êtres qui ont su être patients avec moi, même si j’en ai détesté certains qui appuyaient là où ça faisait mal.

• Avec le recul je me rends compte que par moments je ne prenais que ce qui m’intéressait. Je mettais de côté ce qui me semblait trop difficile. Mais une fois que je le comprenais alors je le récupérerais pour mieux l’assimiler et le digérer.

✔️ Le temps et le travail ont fait le reste…

📌 Croyez-le ou pas ❗❗❗Mais face à mon impatience, ma colère, ma rapidité, mon orgueil, mon égo, ma résilience, mes peurs, j’ai bien été obligée de me rendre à l’évidence que c’était moi qui fabriquais toutes ces émotions et toutes ces illusions…. 

• Aucune culpabilité à avoir, je n’ai pas le temps, je dois avancer pour aller mieux. Je ne peux plus rester alitée, j’en ai marre que mon corps me fasse autant souffrir et j’en ai vraiment ma claque de ce mental en roue libre. 

• Tout cela m’a fait grandir et j’en suis super contente aujourd’hui car au moins je me sens bien mieux ☺️.

• Je me sens libérée d’un poids énorme, un poids qui est très personnel. Je suis en équilibre avec moi-même, alignée, donc je vis forcément beaucoup mieux mon quotidien.

• Par contre aucune illusion, on est bien d’accord ? Ca demande un travail de dingue sur soi.

👉🏽 Je me motive en me disant :

– Il n’y a pas de secret, le travail sur soi paie. Mieux se comprendre en analysant les résonances permet d’expliquer beaucoup de choses.

– En fin de compte il est primordial de retrouver l’étincelle au fond de son cœur, la foi profonde, car tout devient alors possible. Il suffit de se mettre réellement au travail. Et ce travail commence en épurant nos illusions pour faire place à la réalité.

– S’occuper de soi ne signifie pas être égoïste. Demander de l’aide pour libérer les blocages émotionnels ne signifie pas être malade et ce n’est pas honteux d’avoir plus ou moins de motivation que d’autres.

– Bien au contraire cette prise de conscience que tout vient de nous, de l’intérieur, est une bénédiction.

– S’occuper de soi est une bénédiction ! Il n’y a pas d’âge pour commencer et aucun jugement à avoir vis-à-vis de soi. 

• Je me rends compte que depuis tout petite des âmes bienveillantes m’accompagnent doucement. 

• Je les remercie toutes, celles qui on été présentes, celles qui le sont encore et celles qui viendront.

     🙏🏼🙏🏼🙏🏼  Merci Merci Merci  🙏🏼🙏🏼🙏🏼